Illustration Amanda

Illustration Amanda

19.50

- Illustration 8”x10” avec contours blanc
- Imprimée sur un papier texturé avec des encres de qualité archive

Avec le projet Les anxieuses Anonymes, l’artiste Andrée-Ann Dyell a choisi d’aborder une thématique qui touche majoritairement les femmes et dont les signes sont non-perceptibles et difficiles à comprendre pour les autres ne portant pas le chapeau. L’anxiété est sans visage, c’est pourquoi on retrouve dans cette collection, une diversité de femmes qui sont toutes anonymes.

Chaque œuvre est signée au dos et est accompagnée d’un texte intime, touchant & vrai, mettant en valeur des portraits de femmes anxieuses, imparfaites, fortes et inspirantes, désireuses de trouver un brin de douceur dans cette ère moderne un peu rough par moment.

Ajouter au panier

- Amanda -

On a tous des forces insoupçonnées. Mais maudit qu’elles sont cachées loin des fois. À moins qu’elles soient à la surface, en gros néon flash bien visibles des autres et non pour soi?

J’ai toujours voulu voyager seule. J’ai toujours voulu voyager tout court.
Bien armée de mon diplôme en poche, je m’étais promis que ça serait la première chose que je ferais en sortant de l’école. Voir le monde. J’ai toujours été du type « raisonnable », ça aurait été un sacrilège de manquer une session pour partir avec mon sac à dos. Mais quand tu es du type « inquiète » comme moi, tu ne laisses pas le plaisir prendre le dessus sur la raison. Tu sais, ce qui va augmenter ton sentiment de sécurité - faire la bonne affaire. Ben oui, c’est moi ça... celle qui va tenter d’être parfaite pour diminuer son anxiété. Avez-vous déjà remarqué que c’est exactement l’inverse qui se produit dans ce temps-là?

Tout ça pour dire que voyager seule était un objectif. Je l’avais visualisé là... d’un bout à l’autre. De la réservation du billet jusqu’à la découverte de ma ­première destination. Mais la machine à pensées s’emballe si facilement -« Un vol de 7 heures, c’est long. Quel siège choisir pour bien dormir? Oh... vas-je être ­capable de dormir? Je me demande si je dois prendre quelque chose pour dormir? Ah non... je vais être scrap à mon arrivée. À l’arrivée, je demande quel moyen de transport je dois prendre pour prendre mon train? J’ai peur de rater mon train, me semble que je n’ai pas un long délai entre mon arrivée et mon train... Misère. » Je n’étais même pas partie que je regrettais déjà ce plan idiot de partir seule. « Ahhh ce n’est pas grave, j’ai plein d’autres réalisations dans le fond? Pourquoi vouloir partir à tout prix toute seule? C’est tu ben nécessaire dans le CV de ma vie de me venter d’avoir voyagé seule? »

La première chose que j’ai réalisé, c’est que j’étais sur le vol du retour. ­Fatiguée mais fière. Mais vraiment fière. Ce petit accomplissement m’a fait ­allumer les néons de mes forces insoupçonnées. Même si on m’a dit à plusieurs ­reprises que j’étais capable, fallait que je le vois moi-même pour le croire.
On est mal faites hein?

Je m’appelle Amanda et je voyage seule.